LES CRITÈRES REMPLIS
POUR LA CANDIDATURE

L’inscription de biens sur la Liste du Patrimoine mondial est régie par dix critères, dont les six premiers s'appliquent en particulier aux biens et aux paysages culturels. Les trois principaux critères auxquels doit répondre un bien pour y figurer sont sa valeur universelle exceptionnelle, son authenticité et son intégrité (le caractère intact du patrimoine), en corrélation avec un ou plusieurs autres critères.

Alors qu’un seul des dix critères est suffisant pour l’inscription de biens sur la Liste du Patrimoine mondial, l’Étang de Berre en compte six : 

Critère 2 : L’Étang de Berre témoigne d'un échange d'influences considérable pendant son histoire qui s'étale de -7000 à nos jours, dans une aire culturelle bien déterminée, sur le développement de la technologie, de la planification des villes et de la création de paysages.
Critère 4 : Il offre un exemple éminent de la construction et de l'évolution d'un paysage humain, technologique, industriel et économique, illustrant une longue période significative de l'histoire humaine.
Critère 5 : Il est un exemple éminent d'établissements humains traditionnels, de l'utilisation traditionnelle d'un territoire et de la mer, de l'interaction humaine avec l’environnement, spécialement quand celui-ci est devenu vulnérable.
Critère 7 : Il représente un ensemble de phénomènes naturels remarquables.
Critère 9 : Il est un exemple éminemment représentatif de processus écologiques et biologiques en cours dans l'évolution et le développement des écosystèmes et communautés de plantes et d'animaux terrestres, aquatiques, côtiers et marins.
Critère 10 : Il contient des habitats naturels les plus représentatifs et les plus importants pour la conservation in situ de la diversité biologique, ayant une valeur universelle exceptionnelle du point de vue de la science.

La numérotation de ces critères reprend la nomenclature de l’UNESCO.

En savoir plus sur les critères

0

ENCOURAGEMENTS

RECUEILLIS À CE JOUR


  
  
  
  
  
  

L'ÉTANG DE BERRE

Le pays de l’Etang de Berre constitue un territoire emblématique, depuis la préhistoire jusqu’à nos jours, de l’équilibre qui s’établit entre milieux naturels et activités humaines. Il est centré sur l'Étang de Berre, l’un des plus grands et anciens plans d’eaux naturels salés d'Europe, d’une superficie de 155 km2 pour 75 km de côtes. Au-delà de cette vaste masse d’eau, le site s’étend sur une superficie de 300 km2 environ, englobant dix communes riveraines de la lagune : Berre-l’Etang, Châteauneuf-les-Martigues, Istres, Marignane, Martigues, Miramas, Rognac, Saint-Chamas, Saint-Mitre-les-Remparts et Vitrolles.

Une valeur universelle exceptionnelle

Le territoire de l’Etang de Berre constitue un paysage naturel exceptionnel formé de lagunes, de zones humides et de collines calcaires, d’une richesse remarquable au niveau mondial concernant la biodiversité floristique et faunistique.