LES ATOUTS
DE LA CANDIDATURE

Selon les critères retenus par l'UNESCO, l’Étang de Berre est un paysage culturel, évolutif et vivant, c’est-à-dire un bien mixte

C'est un site qui concerne la vie des hommes dans leur milieu, les transformations négatives ou positives de ce milieu aquatique très particulier, l'évolution et la préservation de la faune et de la flore dans une riche biodiversité. Véritable mer intérieure, l’étang de Berre constitue l'une des plus grandes lagunes d’Europe. Le « pays » de l'Étang de Berre – l'étang et son bassin versant – est un espace où les activités humaines sont denses et variées : habitat, industries, tourisme, loisirs, déplacements, pêche.
Ce territoire est un espace patrimonial et paysager de grande valeur en même temps qu'un espace social, économique et culturel de grande importance.

La « Valeur Universelle Exceptionnelle » signifie une importance culturelle et/ou naturelle tellement exceptionnelle qu'elle transcende les frontières nationales et qu'elle présente le même caractère inestimable pour les générations actuelles et futures de l'ensemble de l’humanité. À ce titre, la protection permanente de ce patrimoine est de la plus haute importance pour la communauté internationale tout entière.

L’intérêt de la démarche réside dans le fait qu’il ne s’agit pas de sanctuariser l’Étang mais, au contraire, de prendre en compte toutes les activités (économiques, sociales, culturelles) pour qu’elles coexistent tout en respectant l’étang.

Pourquoi vouloir faire inscrire plus particulièrement l'étang de Berre sur la liste de l'UNESCO?

Les raisons sont nombreuses qui justifient pleinement cette ambition. Elles intéressent à la fois la population du secteur, les entreprises et ceux qui y travaillent, mais aussi les habitants de toute la région comme ses nombreux visiteurs :

• Améliorer l'image de l'étang ; accroître sa notoriété ;

• Rassembler autour d'un même projet tous ceux qui vivent et travaillent dans cette vaste zone géographique ;

• Mobiliser les entreprises riveraines et utilisatrices de l'étang ;

• Accroître les moyens destinés à améliorer l'état de l'étang en accélérant les travaux de réhabilitation et d'amélioration ;

• Encourager les recherches concernant les lagunes en créant un grand centre d'études des lagunes ;

• Développer des offres touristiques spécifiques et originales, dont le « tourisme industriel », de plus en plus prisé du grand public.

Concrètement, les avantages de l'inscription d'un bien sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité sont :

• L'appartenance à une communauté internationale qui sauvegarde des biens d'importance universelle ;

• La jouissance d’un prestige international jouant un rôle de catalyseur dans la préservation du bien inscrit ;

• La sensibilisation du public au bien et à sa valeur exceptionnelle ;

• L'accès éventuel au Fonds du patrimoine mondial ;

• Le recours à une possible assistance pour réparer les dommages causés par les catastrophes naturelles ou par l'activité humaine ;

• La possibilité de bénéficier de plans de gestion qui définissent des mesures de préservation du bien et des mécanismes de suivi adéquats.

0

ENCOURAGEMENTS

RECUEILLIS À CE JOUR


  
  
  
  
  
  

L'ÉTANG DE BERRE

Le pays de l’Etang de Berre constitue un territoire emblématique, depuis la préhistoire jusqu’à nos jours, de l’équilibre qui s’établit entre milieux naturels et activités humaines. Il est centré sur l'Étang de Berre, l’un des plus grands et anciens plans d’eaux naturels salés d'Europe, d’une superficie de 155 km2 pour 75 km de côtes. Au-delà de cette vaste masse d’eau, le site s’étend sur une superficie de 300 km2 environ, englobant dix communes riveraines de la lagune : Berre-l’Etang, Châteauneuf-les-Martigues, Istres, Marignane, Martigues, Miramas, Rognac, Saint-Chamas, Saint-Mitre-les-Remparts et Vitrolles.

Une valeur universelle exceptionnelle

Le territoire de l’Etang de Berre constitue un paysage naturel exceptionnel formé de lagunes, de zones humides et de collines calcaires, d’une richesse remarquable au niveau mondial concernant la biodiversité floristique et faunistique.